Le Blog de Sacrebopol

Conférence de Presse de Etienne Tshisekedi

Conférence de Presse de Etienne Tshisekedi : Dans tous les cas de figure Kabila doit partir déclare-t-il à Bruxelles.

 

 

 

La conférence du 9 juillet a commencé dans les locaux de l’ULB dans une ambiance bon enfant. En attendant l’intervention du leader de l’UDPS certains commentaient les récentes actualités en RDC d’autres clamaient haut et fort leur soutien au chef de file de l’opposition congolaise.

 

 

 

Des associations étaient invitées à divers titres. L’association Aprodec a présenté les statistiques de la dernière élection présidentielle de 2006 et l’évolution du processus électoral en cours. Selon leurs estimations si des élections présidentielles, libres et transparentes ont lieu prochainement, Etienne TDHISEKEDI en sortira vainqueur.

 

RENADHOC a fait une longue énumération des violations des droits de l’homme au Congo, notamment les viols des femmes à l’Est du pays, mettant en évidence que la République Démocratique du Congo est devenu le premier dans le classement mondial des pays où il ne fait pas bon vivre quand on est une femme. Et cela devant l’Afghanistan. L’association réclame la mobilisation de tous les congolais afin d’enrayer cette honteuse situation.

 

D’autres associations de la diaspora politique ont pris la parole pour exprimer leur volonté de voir arriver des changements politiques et sociaux en RDC.

 

À 17h, à l’annonce de l’arrivée d’Etienne TSHISEKEDI. L’entrée dans l’hémicycle du « Leader Maximo » comme le nomme ses partisans plongea l’assemblée dans un enthousiasme et une émotion indescriptible. Il est certain que les personnes présentes affirmeront avec fierté « j’y étais ».

 

Après les présentations d’usage faite par le représentant de l’UDPS Bénélux, Etienne TSHISEKEDI a pris la parole. Il demanda d’abord un temps de prière animé par un pasteur congolais venu du Canada ainsi qu’une minute de silence pour toutes les victimes en RDC.

Son intervention commença par le détail des objectifs à réaliser dans les prochains 10 ans pour rattraper les 50 ans de régression sociale, économique et politique subie par le peuple congolais.

 

  • Premièrement créer un état de droit où doit régner l’ordre, la justice et l’égalité pour tous

  • Bâtir une économie saine et transparente

  • Doter le pays des infrastructures nécessaires au bien être de son peuple :

    • Infrastructures routières

    • Infrastructures sanitaires

    • Infrastructures scolaires

     

  • Créer une armée digne de ce nom

  • Installer un climat propice aux bonnes relations avec les pays voisins

L’orateur a conclu : « Il est temps qu’après plus de30 ans de lutte pour son bien être que le peuple congolais prenne lui-même son destin en main. Je suis là

 

Lors de la séance de question réponses. J’épinglerai à titre d’exemple le bémol sur son âge, frein potentiel pour un programme de 10 ans auquel il répondit en affirmation son espérance en une longue vie.

 

En réponse à une inquiétude partagée par un grand nombre sur des irrégularités possibles lors du prochain scrutin, il a affirmé haut et fort : « dans tous les cas de figure, Kabila doit partir. Le changement est inéluctable et il partira. »

 

L’intervention d’Etienne TSHISEKEDI s’est clôturée par le traditionnel chant de ses partisans « N’zambe a poni yo » (Dieu t’a choisi)

 

//lejalonducongo.unblog.fr/2011/07/12/conference-de-presse-de-etienne-tshisekedi/



12/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres