Le Blog de Sacrebopol

LE DÉPUTÉ BITAKWIRA INTERDIT DE QUITTER LE ...

République bananière: le député national J. Bitakwira interdit de quitter le pays.. Kabila à la chasse aux députés disciplinés !

4532Sur ordre d’une autorité non identifiée, des fonctionnaires de la DGM (Direction générale des migrations) ont dépossédé ce député kivutien, étiqueté pourtant AMP, de ses documents de voyage. Bitakwira pointe un doigt accusateur en direction d’un certain «lobby» à l’origine du charivari qui règne au sein de la Chambre basse. L’homme dit craindre désormais pour son intégrité physique.

Devant rendre visite à un membre de sa famille hospitalisé à Nairobi, au Kenya, le député national Justin Bitakwira, s’est présenté jeudi 19 mars à l’aéroport international de Ndjili afin de prendre son avion. Il est interpellé par des agents de la DGM. Ceux-ci prétextent de vérifier l’authenticité de son autorisation de sortie revêtue pourtant de la signature du président de l’Assemblée nationale. Plusieurs heures après le décollage de l’aéronef, un fonctionnaire vient lui signifier qu’il s’est agi d’un «mal entendu». Retour à la maison.

Vendredi 20, «Justin» se représente à nouveau à l’aéroport. Le même manège recommence. A sa grande surprise, tous ses documents de voyage sont confisqués par la DGM. A savoir : le passeport, le billet d’avion ainsi que l’autorisation de sortie délivrée par le président de l’Assemblée nationale, le PPRD Vital Kamerhe. Motif invoqué par la DGM : «Nous n’avons pas encore reçu un ordre contraire disant que vous pouvez sortir du pays». De qui devrait venir cet ordre ? L’histoire ne le dit pas. Joint au téléphone par un journaliste de radio Okapi, Bitakwira a laissé entendre qu’il était placé sous la surveillance des éléments de la «Garde républicaine», en fait la garde prétorienne de Kabila.

Proche de Vital Kamerhe, Justin Bitakwira, connu pour son franc-parler, subit les «dégâts collatéraux» de la gué-guerre qui oppose les «super faucons» de l’AMP-PPRD au numéro un actuel de la Chambre basse. Ce député a eu le courage – la témérité ? – de vitupérer les errements de «l’autorité morale» de cette coalition politique qui n’est autre que Joseph Kabila. Les propos tenus par ce parlementaire ont manifestement déplu au «raïs» qualifié par l’outrecuidant député de «chef d’Etat en perdition».

parlement2Agacé par toutes ces tracasseries indignes d’un Etat démocratique, Bitakwira n’a pas trouvé des mots assez durs pour dénoncer son infortune. «Je me demande dans quel Etat de droit vivons-nous actuellement, s’est-il exclamé sur les ondes de radio Okapi. Comme nous prenons de positions défendant la démocratie, c’est sans doute le même lobby qui cherche à nous mettre en quarantaine.» Bitakwira de s’étonner qu’une telle mésaventure arrive à un parlementaire en fonction. «Si ce genre de situation peut arriver à un député national, je me demande ce qui arriverait aux simples citoyens. Je commence à avoir des craintes pour ma vie.»

Sous d’autres cieux, la situation que dénonce le député Justin Bitakwira aurait constitué un scandale pouvant déboucher à une crise politique. Le ministre exerçant la tutelle sur la DGM devait être interpellé pour fournir des explications sur cet acte constitutif de violation flagrante de la Constitution. «Aucun parlementaire ne peut, en cours de sessions, être poursuivi ou arrêté, sauf en cas de flagrant délit, qu’avec l’autorisation de l’Assemblée nationale ou du Sénat selon le cas», stipule l’alinéa 2 de l’article 107 de la Loi fondamentale promulguée le 16 février 2006 par … Joseph Kabila. «Les députés nationaux et les sénateurs ont le droit de circuler sans restriction ni entrave à l’intérieur du territoire national et d’en sortir», énonce, pour sa part, le premier alinéa de l’article 109.

«Joseph Kabila et les durs de son entourage ont décidément une conception tyrannique de la démocratie», commente, indiqgné, un député de l’opposition joint au téléphone à Kinshasa.

Où va-t-on ?

//losako.afrikblog.com/archives/2009/03/20/13058613.html

//www.radiotvtshiondo.com/articleNationale.php?t=78

O.M/B.A.W.



21/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres