Le Blog de Sacrebopol

LE GORILLE

Le Gorille

 

Le gorille est la principale espèce phare du Parc National des Virunga (PNVi). Etabli en 1925, ce premier parc africain le fut  pour d’abord donner protection à la sous-espèce de gorille de montagne (Gorilla gorilla beringei). On y découvrit ensuite une deuxième sous-espèce, celle de gorille dite de plaine de l’est (Gorilla gorilla graueri). Cette dernière sous-espèce existe aussi aux Parcs Nationaux de Kahuzi-Biega (PNKB) et de la Maïko (PNM).

 

Du point de vue morphologique, ces deux sous-espèces sont distinctes l’une de l’autre. Le gorille de montagne très poilu, de teint très sombre, a  un large visage avec de grandes joues. Celui de plaine de l’est par contre, présente un étroit visage et est plus grand que son frère de montagne. Chez toutes les deux sous-espèces, les femelles (68-114 Kg) sont plus petites que les mâles (160-210 Kg). Avec l’âge, les poils du dos du mâle deviennent gris, d’où le nom de dos argenté ou Sylver Back que porte le mâle adulte.

 

Les gorilles vivent en groupes familiaux stables, composés de plusieurs femelles et leur progéniture, groupes conduits par le dos argenté. Le gorille apprend facilement. Aussi, il a-t-il été possible d’habituer des familles des gorilles entières des PNVi aux visites humaines, tourisme sensationnel et très lucratif. Ces familles habituées existent toujours et la paix revenue, ce tourisme reprendra.

 

Géographiquement, l’aire de répartition de ces deux sous-espèces de gorilles est discontinue: la sous-espèce de la plaine de l’est occupe le triangle compris entre le fleuve Congo, les lacs Edouard et Tanganyika tandis que celle de montagne  les régions volcaniques de la RDC, du Rwanda et de l’Ouganda et, dans la forêt de Bwindi en Ouganda. Cependant, le PNVi est le seul endroit au monde où on trouve, dans l’état naturel, ces deux sous-espèces à la fois. En RDC, les gorilles se trouvent aussi en dehors des Parcs Nationaux susmentionnés (PNVi, PNKB et PNM), notamment dans la forêt qui relie le PNKB au PNM et dans la forêt d’Itombwe.

 

Ces deux sous-espèces sont listées par l’Union Mondiale pour la Nature (UICN) comme espèce en danger et se trouve en annexe 1 de la CITES (Convention Internationale sur le commerce des espèces de faune et de flore en danger). En RDC, le gorille est totalement protégé.

 

 



13/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres