Le Blog de Sacrebopol

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE OCCUPE LE BUREAU DU PRÉSIDENT DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE

Vital Kamerhe : « Le chef de l'Etat va

s'installer momentanément au siège du parlement»

Kinshasa | 19 Novembre 2008 à 07:55:19

Déclaration faite par le président de l'assemblée nationale mardi lors

d'un point de presse tenue à Kinshasa. Vital Kamerhe, sans donner avec

précision la durée de l'aménagement du président Kabila, indique que

c'est dans le cadre des consultations avec les parlementaires sur la

restauration de la paix à l'Est de la RDC. Vital Kamerhe souligne qu'il

a cédé son bureau pour des raisons de sécurité et de commodité et que la

présence du chef de l'Etat n'est nullement anticonstitutionnelle.

Vital Kamerhe

Vital Kamerhe : « Je ne voudrais pas que les gens croient que le président

de la République m'aurait appelé pour me dire : je viens occuper votre

bureau et à partir d'aujourd'hui, ce n'est plus votre bureau. Ça c'est faux.

Ce qui est vrai, c'est que le président de la République a voulu faire des

consultations, mais dans le local situé à l'entrée du palais du peuple.

Et, je me suis dit, puisqu'il s'agit des consultations, j'ai proposé au

président de la République de tenir ses consultations dans mon bureau qui

remplit toutes les normes, aussi bien sur le plan sécuritaire que autre.

Consultations qu'il avait annoncées dans son message à la nation pour une

union sacrée de toutes les forces politiques et sociales du Congo au moment

où le pays est menacé. Ceci est du reste conforme à la demande de députés et

sénateurs. Si c'était pour rétablir le bureau j'allais être le premier à lui

dire : non, Monsieur le président, l'article 5 du règlement intérieur interdit

à quiconque de venir violer les installations du Parlement. »

 

Copyright Radio Okapi

 

http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=21119

 

http://www.radiookapi.net/index.php?i=63&hi=16

 

 

Même s'il s'agit des consultations, pourquoi le président de la République doit-il

s'installer au Parlement? Et lorsqueles consultations se rendront au niveau des partis

politiques de l'opposition, par mesure de commodité, occupera-t-il aussi les bureaux

des présidents de ces partis? Prendra-t-il aussi possession des bureaux des bourgmestres

de nos communes?

 

L'explication de Kamere ne tient pas la route, surtout lorsqu'on sait que la Présidene de

la République est une grande entreprise composée de directeurs, conseillers, secrétaires,

et agents de sécurité. Un seul local ne peut suffire au président de la République.

 

Le deuxième inconvénient sera sans conteste la présence continue de la sécurité du Chef de

l'État dansles parages du Palais du Peuple. Les députés ne pourront plus se mouvoir à leur

guise comme d'habitude. Ils dovent se soumettre aux fouilles corporelles et à toutes les

nuisances. Bref, ils ne seront plus sereins.



22/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres