Le Blog de Sacrebopol

LES ORIGINES DU PEUPLE YAKA

LES ORIGINES DU PEUPLE YAKA

09 March, 2008 by kingunda

Parler de l'origine d'un peuple, c'est engager tout un débat houleux. Comme le souligne Lamal, " les mouvements de migration en Afrique centrale se sont opérés d'une manière complexe et beaucoup plus difficile à tel point qu'il est parfois malaisé de restituer l'origine de certains éléments culturels, de même que le passé de tout un peuple"(1). L'origine des Yaka a été et reste jusqu'à ce jour l'objet de beaucoup de controverses. Plusieurs auteurs en ont parlé et n'ont pas abouti aux conclusions souhaitées. Avant de donner notre point de vue sur ce problème si épineux de l'origine des yakas, il est important d'analyser les différentes versions en notre possession. La première version nous vient de De Beir qui dit que le peuple yaka viennent de Kongo qu'on appelle des différents noms: Kongo di-nlasa, Kongo di Ngunga, Kongo di-ntootila, Kongo di-Isaasi(2)

La deuxième version est celle contenue dans l'ouvrage du R.P. Plancquaert consacré aux Jaga et aux Bayaka. Voici ce que déclare cette version. Les Yakas actuels descendent sans aucun doute de fameux Jaga dont le nom fut déjà inscrit sur toutes les cartes du 16 ème Siècle. Leur ancien emplacement serait le Matamba et le Casange au Sud- Est dans l'Angola ou leur présence fut signalée bien avant la première moitié du 16 ème Siècle. Pénétrant par le Mbata, ils envahirent en 1568 le royaume Kongo dont ils détruisirent la capitale. Ils n'en furent chassés qu'une année après avec l'intervention des troupes portugaises dirigées par le Capitaine Govea. Vaincus et déroutés, ils se retirèrent dans plusieurs directions. Le lot le plus important des fuyards se replia sur le Moyen- Kwango, ou ils s'établirent parmi des populations autochtones agricoles et sédentaires. La cohabitation fut long feu, car détestant la domination et l'indolence des envahisseurs, ces populations furent forcées d'émigrer. Toutes ces populations nous dit Plancquaert" étaient à peine installées quand arriva la dernière vague d'envahisseurs celle de Lunda venus du Katanga sous la direction de Mwene Putu Kasongo. Ces derniers venus s'imposèrent aux Yaka sous le nom de Luwa et façonnent la nouvelle société Luwa- Yaka à leur manière. C'est dans la région de la Nganga que se constituera et se développera une aristocratie qui puise son activité dans les armes et dans les fétiches. (3). D'après Batsikama, les Jaga avaient bel et bien existés et leurs exploits sont incontestables. Mais, ce terme désignait non pas un peuple, mais une horde des malfaiteurs qui n'ont pas de liens historiques et biologiques avec les Yakas actuels qui a l'époque faisaient partie intégrante du royaume Kongo, habitants de la région de Mwini-Wingi. Les Yakas ou Mayaka ma Kongo sont synonymes de : les courageux, les braves, les guerriers de Kongo. (4). Pour Mvunzi Biangoy les problèmes des origines Yaka se complique à cause de l'homophonie de noms affublés à cette ethnie par les anciens chroniqueurs et cartographes. Leur nom était écrit d'abord Jaga et ce dernier a la suite connu plusieurs Graphies: giacha, giagua, giaca, giachi, giaki, giaka, jago, jaca, Aiaca, Aiachi, djaga, majaca, mujaca, yaka et beaucoup d'autres formes qui remplissent les livres dédiés a ce peuple. (5). Nous basant sur toutes les hypothèses et contre-hypotheses qui précèdent, nous estimons qu'il est difficile de situer l'origine des Yakas. Il est vrai que les Lunda qui ont conquis la région viennent du sud-est du Kwango. Le brassage qui s'est fait après leur arrivée est tel qu'il est impossible, à l'heure actuelle de distinguer les yakas authentiques de Suku, des Lunda et des Tsamba. Nous pensons quant a nous qu'au lieu de passer le temps à chercher l'origine du peuple Yaka, on peut se contenter de considérer comme Yaka, tout celui qui a connaissance d'appartenir à cette ethnie. References (1)LAMAL, F.,Basuku et Bayaka des districts du Kwango et du Kwilu, M.R.A.C, Tervuren, 1965, p. 28. (2) DE BEIR,L., Les Bayaka de Munene N'toombo Lenge Lenge, Anthropos- Institut, Bandundu( Zaire), 1975, p. 7. (3)PLANCQUART, M., Les jaga et les Bayaka du Kwango, I.R.C.B., Bruxelles, 1938, p. 54 (4) BATSIKAMA, R., Voici les Jaga ou l'histoire d'un peuple parricide bien malgré lui, O.N .R.D, Kinshasa, 1971, pp. 45-67. (5) MVUNZI Biangoy Biasala., Réaction Yaka a la pénétration européenne, cas des révoltes de Biamfu(1890-1906) et de Mvungi, UNILU, 1980, p.13. Par Robert Kabemba Mangidi Manchester/ Angleterre Email : poetkabemba@yahoo.fr jratkabemba@aol.fr Pour votre information: Robert Kabemba est Historien Yaka. Il est entrain de rédiger un livre sur les Yaka dont le titre est " Les Yaka du Kwango, l'Histoire de mon peuple"

 
 


10/09/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres