Le Blog de Sacrebopol

NGBANDA

Il y a eu des préalables pour être candidat. D'abord la résidence. Ngbanda n'étant pas résident en RDC ne pouvait pas présenter sa candidature. Ici, (c'est mon opinion) je constate qu'il n'est pas juste de demander à un congolais qu'il soit résident au Congo. Sa nationalité devrait primer sur la résidence. C'est aux étrangers qu'on exige la résidence.

Tout le monde le sait, Ngbanda n'est pas un saint. S'il a tué des compatriotes, il ne l'a pas fait seul. Edo Mokolo était le grand chef. C'est lui qui prenait les décisions justes après Mobutu.

Il y a près d'une année, lors d'une discussion un forum, j'avançais que Raymond Omba, Secrétaire Particulier du Chef de l'Etat et SG du CNS était l'homme le plus puissant au Zaire pendant les années 70 tandis que CNMM et les siens affirmaient que c'était plutôt Mokolo wa Pombo qui avait le droit de vie et/ou de mort sur tout citoyen. Jamais on avait parlé de Ngbanda.
Comme Edo rejoint le parti au pouvoir, il redevient vierge politiquement. Je présume que si d'aventure Ngbanda faisait allégeance au POUVOIR, il redeviendra aussi vierge que les Mukolo, Kyungu, Sakombi, Kudura, Samba Kaputo, Mobutu Nzanga, Gizenga et bien d'autres encore.

De même, Joseph Olengankoy n'était pas apprécié par le MLC au gouvernement (1+4). Pour les besoins de la cause, il devient l'allié principal du MLC, tous ceux qui l'insultaient de voleur l'applaudissent aujourd'hui. Pour eux, Joseph O. n'est pas celui qu'on présentait comme voleur.

Ne vous acharnez donc pas sur Ngbanda, il avait des supérieurs et ceux-ci se trouvent de l'autre bord.

Quant aux assassinats de Mobutu, je dirai tout simplement ceci: En 1965, Mobutu a accusé Joseph Kasavubu de mauvaise gestion du pays, d'une rébellion qui a fait + 1.000.000 de morts au Kwilu (par Pierre Mulele que certains vénèrent à présent);
En 1997, Laurent Désiré Kabila accuse à son tour Mobutu pour les mêmes faits et prend l'engagement de porter des corrections.
En 2001, "son fils" Joseph Ka. le désavoue publiquement et refuse de suivre la ligne tracée par le défunt. Malgré une incompétence notoire, sa cour ne fait que l'encenser, disant que c'est lui l'homme de la paix, tout en oubliant que la paix ne peut jamais se construire avec une seule personne. 
Lorsqu'il perdra le pouvoir (pour bientôt?), ne croyez-vous pas que l'assassinat de LDK ressurgira? Ne croyez-vous pas qu'on reparlera encore des 5.000.000 morts au pays? Ne parlera-t-on pas de Kudura?

Pour terminer, j'ai cru lire dans le discours du PPRD il y a quelques temps que l'UDPS était une secte tribale tout simplement pcq bcp de ses militants sont du Kasai. Qu'en est-il alors des voix obtenues par Joseph Ka. dans l'Est du pays?




16/10/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres