Le Blog de Sacrebopol

Trafic d’or dans l’est de la RDC: quatre étrangers transférés à Kinshasa

Enregistré dans : POLITIQUE — 17 mars, 2011 @ 4:22 Editer

(AFP) – Il y a 18 heures

KINSHASA — Un Américain, un Français et deux Nigérians, soupçonnés d'être impliqués dans un trafic d'or et arrêtés début février à Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), ont été transférés à Kinshasa, a-t-on appris mercredi de source officielle.

Les quatre hommes avaient été arrêtés peu après l'atterrissage le 3 février de leur jet privé, immatriculé aux Etats-Unis, à l'aéroport de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, où il était immobilisé depuis.

L'avion et le quatre “prévenus ont été transférés à Kinshasa ce mardi où le dossier est désormais en instruction”, a indiqué le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, dans un communiqué publié mercredi, sans autres détails.

Le procureur général de la République en RDC “a décidé de poursuivre l?instruction à Kinshasa pour permettre aux pays dont sont originaires les prévenus, de suivre le dossier à travers leurs ambassades respectives”, est-il expliqué.

Lors de l'arrestation des quatre étrangers, les services de sécurité congolais avaient saisi quelque 400 kg d'or et 1,8 million de dollars américains (environ 1,29 million d'euros), alors que la transaction, selon les trafiquants présumés, aurait porté sur 6,5 M USD (environ 4,7 M EUR).

M. Paluku avait alors évoqué la possibilité qu'il s'agisse de l'un “des réseaux qui alimentent la guerre à l'Est” du pays, où des groupes armés toujours actifs sont accusés de se financer par le commerce illicite de minerais dont la région regorge.

L'enquête devra déterminer si des militaires congolais, proches du général Bosco Ntaganda, un ex-rebelle rallié à Kinshasa avec ses hommes début 2009 et intégrés à l'armée, sont impliqués dans cette affaire.

Des proches du général avaient en effet été vus près de l'avion, portant un colis et des caisses métalliques, avant l'intervention des services de sécurité.

Un officier avait démenti à l'époque l'implication de militaires dans le trafic d'or, affirmant que l'armée avait au contraire contribué au démantèlement de trafic.

Ni M. Paluku, ni le procureur général n'étaient joignables mercredi.

A Goma, les quatre prévenus étaient logés dans l'un des meilleurs hôtels de la ville, sous surveillance des services de sécurité. Ils devraient bénéficier des mêmes conditions à Kinshasa, selon une source proche du dossier.

Copyright © 2011 AFP. Tous droits réservés.

 

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hF5iHt9bYBM-zD5MORHl5LrEPMmw?docId=CNG.ecd63073658acf05d50d6cf899bc22c8.81

 

Après avoir protégé le Général Numbi dans l'assassinat de Floribert Chebeya, le Pouvoir va-t-il encore protéger un autre général d'opérette (Bosco Ntanganda) qui est cité dans l'affaire présente? Tout le laisse croire.



17/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres